« Balimako », un défi de lecture du siècle passé

exercices

« Balimako » est un texte retrouvé dans mon manuel de l’école primaire des années 60 (1961 et années suivantes). Il rappelle de bons souvenirs d’enfance à des milliers de francophones.

Je vous invite à répondre aux deux questionnaires : celui du livre et celui concocté par mes soins.

Voici une partie du texte (la suite et les questionnaires sont à télécharger) :

Balimako était le plus heureux des petits noirs. Il passait son temps à jouer et à chanter, depuis l’heure où le soleil sort de la mer, d’un côté de l’ile, jusqu’à celle où il y éteint sa boule de feu, de l’autre.

Or, un jour, arriva de très loin, de l’autre bout du monde, un navire chargé d’hommes blancs. Balimako n’avait jamais vu d’hommes blancs. La première fois qu’il en rencontra un, il eut très peur et resta deux jours caché au fond de sa case.

Le troisième, en sortant cueillir des mangues, il rencontra la petite fille d’un homme blanc. Elle portait au cou un collier de perles, un bracelet d’or au poignet et un ruban couleur de ciel dans ses cheveux. Elle lui parut très belle. Il en laissa tomber son panier de mangues.

La petite fille blanche se retourna et lui tira la langue. Balimako pensa que c’était la manière des hommes blancs de se dire bonjour. Il tira aussi la langue, une langue très longue, plus longue que celle de la fillette. Celle-ci se mit à rire. Balimako rit à son tour découvrant de belles dents blanches, beaucoup plus blanches que celles de la fillette. Et c’est ainsi qu’ils devinrent amis…

Partagez l'article :

Copyrights © 2022 tantancours

Développé avec par ABOUHILAL BADR